Les archives du Point Eco de la CCI
Le Point Eco
Numéro 260 . Septembre 2007

Guy Dettwiller, Le Tenor France

Primé au Concours Lépine de Paris en 2006, Guy Dettwiller (Wingen-sur-Moder) vient de démarrer la commercialisation de son invention, un short de protection des genoux. « Un outil de travail indestructible ».

Quand short rime avec confort
Destiné à tous les travailleurs à genoux, ce short de protection est né d’un incident survenu dans l’exercice de sa profession, en mai 2004. Alors patron d’une entreprise de couverture, la SARL Dettwiller, Guy Dettwiller travaille sur une toiture par une chaleur extrême. « J’avais un pantalon long incluant une protection. En faisant un écart, mon pantalon, qui me collait à la peau, s’est déchiré du genou à l’aine. J’ai eu la « vision » de mon short. J’ai coupé ce dont je n’avais pas besoin, acheté des sangles que j’ai cousues moi-même et tenté de travailler avec ce nouvel équipement. Le premier prototype était né, j’étais convaincu que c’était un nouveau concept qui allait marcher. » Primé au concours Lépine 2006 à Paris, il décroche la médaille du Ministère de l’Intérieur. Les débuts d’une médiatisation exceptionnelle. Pour commercialiser le produit, il crée sa société, Le Tenor France - un clin d’œil à sa passion, puisqu’il est chanteur ténor. C’est aussi le nom de sa marque. Auparavant, il a pris le soin de déposer son modèle. L’Institut Français du Textile et de l’Habillement lui a accordé la certification européenne début janvier 2007, une étape préalable à la commercialisation. Son invention est protégée dans dix pays d’Europe, dans les classes 9 et 37. Il trouve rapidement des clients potentiels avant de se lancer sur les salons.

Une protection réglable au millimètre
Pour Guy Dettwiller, le short Le Tenor est l’invention du troisième millénaire. « Il apporte un confort quatre étoiles à tous ses utilisateurs et permettra à la Sécurité Sociale de faire des économies ». C’est un outil de travail indestructible. Avec une protection des genoux réglable au millimètre, un porte-mètre et une poche pour le téléphone, il s’adapte à n’importe quelle taille et n’importe quel mouvement, de façon à avoir toujours les genoux protégés. Du 38 au 52, il est disponible en trois couleurs : le blanc pour les peintres, le gris moucheté pour les carreleurs, le bleu jean pour les autres utilisateurs. En hiver, il suffit de mettre un collant ou un caleçon pour garder le bénéfice de la protection réglable et la mobilité. Le tissu est issu de Belgique, les sangles du Nord de la France (Comines), les plaques sont fournies par Carpenter et l’ensemble est produit par la société Alpine à Gioz (près d’Annecy).

Le confort dans tous les travaux au sol
Car Guy Dettwiller vise tous types de publics. Après avoir livré son premier client, l’entreprise Cheminette, de couverture zinguerie charpente à Colmar, il vient de s’approvisionner de 500 shorts. Fidèle exposant dans les salons professionnels, il a noué de nombreux contacts au salon international de Mulhouse et à Préventica. À Strasbourg, il a séduit plusieurs entreprises de travaux publics, des couvreurs, des carreleurs, des revendeurs. Même l’Armée s’est montrée intéressée. Son voisin de stand lui a imaginé un slogan : « sans les shorts Tenor, vos genoux seront morts ». Cela l’a beaucoup amusé. À la retraite depuis deux ans, il prend le temps de sillonner les quatre coins de la France. En janvier prochain, il participera à l’édition Préventica à Lille. En Allemagne, il a également un contact très sérieux avec une chaîne opérant dans le domaine du bricolage.

Les dessous du short confort
• Le bas du short est muni de trois sangles verticales au bout desquelles est cousue une poche.
• La sangle centrale permet de régler la hauteur de la poche recevant la plaque de protection
genoux (en mousse) selon la taille du travailleur.
• Le tissu : sergé 58 % coton, 42 % polyester.
• Lavage : en machine à 60°, sans les plaques.

Contact, 06 13 90 01 08




Le Concours Lépine à la Foire Européenne
Rencontrez votre inventeur !
Du 7 au 17 septembre au Parc des expositions du Wacken


Le Concours Lépine permet aux inventeurs de faire une étude de marché, de trouver un fabricant, un distributeur, ou encore de vendre directement une pré-série. Attirant depuis 2001 un très grand nombre de visiteurs, le Concours Lépine Régional Strasbourg s’expose avec succès au cœur de la Foire. Cette année encore, le Pavillon « K » de la Foire européenne accueillera près d’une centaine d’inventions correspondant à différents secteurs d’activités : domotique, jeux, vie quotidienne, sport, mécanique, nouvelles technologies, design, etc. Trois thèmes seront tout spécialement mis en avant sous forme de pôles sectorisés : les technologies médicales, les énergies alternatives, les biotechnologies. C’est au cours de la remise des prix 2007 que le Prix du Maire de la Ville de Strasbourg sera décerné à un inventeur, parmi les diverses distinctions institutionnelles, ministérielles et les médailles d’Or, d’Argent et de
Bronze.
www.concours-lepine.com